La Maison du Zen Shiatsu 禅指圧

La Maison du Zen Shiatsu oeuvre pour l'autonomie et la meilleure conscience de l'être humain pour atteindre la joie de vivre même dans les situations compliquées :-) !

Comment profiter de l’Automne pour soutenir son élément « Métal »

 

Chêne des Hindres

J’adore l’automne, particulièrement pour la beauté de la nature. Je viens de passer le weekend  de Toussaint en Bretagne et plus précisément dans la foret de Brocéliande.

Le tombeau de Merlin est toujours là, ainsi que tous les endroits magiques, y compris les chênes majestueux. La nature se prépare pour l’hiver.

 

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’automne est représentée par l’énergie  « Métal ». L’énergie Métal lorsqu’elle n’est pas en harmonie produit un état de déprime, de tristesse, de mélancolie qui nous fait voir tout en noir. Tout devient lourd comme si on avait des boulets aux pieds.

C’est mon cas également. C’est pour ça que je recherche en ce moment ce contact avec la nature.

 

Un exemple d’un état Métal en déficience  : Victor Hugo qui a écrit: « La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste ». Tout pour remonter le moral!

 

Dans cet état « d’esprit » on a pas le moral et notre teint manque de vie. Il devient alors blanchâtre et livide.

 

Cette description du Métal en débalancement rejoint assez fidèlement la description que nous nous faisons dans notre culture des fantômes, les êtres troublés qui sont incapables de passer à autre chose et restent pris entre le passé et le futur. Cette attitude est, encore une fois, un symptôme de l’incapacité du Métal à laisser-aller les choses selon leur propre nature.

 

Les personnes « Métal » ont souvent besoin que leurs limites et leurs rythmes soient entièrement respectés lors d’une rencontre thérapeutique. Ceci afin que, par la suite, une ouverture naturelle à leur grande sagesse et sensibilité, se manifeste graduellement. Ils sont attirés par le coté pur de la vie, par les choses qui brillent ou qui sont transparentes. Ce sont des gens entiers, tranchants comme le couteau. Ils aiment la propreté. Ils peuvent paraître froids ou distants car ils cherchent leur frontière de sécurité pour se sentir à l’aise.

 

Le poumon et le colon sont les organes qui ont besoin le plus de soutien dans cette période là.

Ces organes représentent justement ce besoin de limites à travers lesquelles on peut échanger avec le monde.

Par le poumon on prend l’énergie nécessaire pour vivre et le colon nous permet de nous débarrasser des choses dont on a plus besoin.

La  séparation et le lâcher prise sont les mots clés de la saison. Nous pouvons profiter de cette saison en observant la nature qui se sépare de ses fruits et des feuilles pour poursuivre le cycle naturel de la mort et de la naissance.

A notre tour, nous devons abandonner les vieilles choses inutiles, les vieux projets qui n’ont pas pu se faire une fois pour toute.

Personnellement, j’ai plus de problèmes physiques en automne, je sens très précisément le travail de mon corps qui se réajuste à l’automne. L’énergie pousse vers le bas et la colonne vertébrale doit s’adapter à cette pression. Beaucoup de mes clients ressentent des douleurs lombaires, des dépressions pendant cette saison.

 

Le meilleur remède est de respirer profondément en marchant dans la nature, de prendre vraiment l’air. Le Métal a horreur de la stagnation, donc bougez vraiment régulièrement et sentez le rythme de la respiration.

Si vous aimez courir, profitez de ces quelques journées ensoleillées pour courir tout en douceur ou au moins marcher d’un pas rapide. Si vous ne pouvez pas sortir à cause de la pluie, respirez profondément à la fenêtre ouverte ! Acceptez les choses qui doivent s’en aller, autorisez-vous d’être triste, faites le deuil, accordez-vous des moments de rester avec soi et posez un geste symbolique qui va vous rappeler de laisser aller les choses.

Ce n’est pas pour rien que l’on fête les morts pendant l’automne. Si vous n’êtes pas attaché à une religion en particulier, vous pouvez symboliquement  poser une pierre, un coquillage ou une autre offrande dans un endroit dans la nature.

Comme sur le tombeau de Merlin. Ce geste symbolique, quand il est effectué avec un certain recueillement, vous permet vraiment de « couper » avec le passé. Encore un élément de Métal important.

Tombeau du Merlin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les meilleurs aliments à manger à l’automne :

Lègumes

 

Si pour certains, l’arrivée de l’automne est un passage difficile, qu’ils se réjouissent sur un point : les produits de saison sont réconfortants, doux et réchauffent les plus frileux.

En ce début de novembre où les matins sont plus frais, déjeuner avec un bon gruau d’avoine accompagné de quelques arachides et d’un filet de sirop d’érable est un excellent moyen de réchauffer et soutenir la Rate/Pancréas et indirectement le Ki global de l’organisme.

Les aliments idéales à manger sont des aliments de saisons. profitez de tout ce que la nature nous offre en automne.

 

 

  • la betterave crue râpée  un pur délice (proche de la carotte) qui se marie à merveille avec carotte, cèleri rave râpés et petite sauce à base de purée de sésame.
  • le choux rouge, blanc, fleur, chinois, le chou s’intègre parfaitement cru, en salade, ce qui lui permet de préserver ses incroyables bienfaits (vitamine C à gogo et calcium en particulier).
  • les champignons.
  • les salades à base de lentilles, de poireaux tièdes, de betteraves cuites.
  • Radis, cresson, mâche, épinards, cèleri branche.
  • De grosses poêlées de légumes : choux, courges, carottes… tous les légumes de saison. Mettez tout cela dans un wok, ajoutez-y des nouilles ou des céréales (blé, épeautre), des dés de tofu ou quelques lamelles de volaille… Et des châtaignes !
  • Des gratins : potiron, courgettes, courges, chou fleur, lentilles corail, ça change un peu de la pomme de terre… Ajoutez-y un peu de crème au soja et la pâte d’amande.
  • Des soupes « repas » complètes : chou, pomme de terre, oignons, carotte etc…, auxquels vous ajoutez riz complet, nouilles, blé ou lentilles blondes, lentilles corail, pois chiches.
  • Des crêpes (à la farine blé mais aussi de maïs, sarrasin, petit épeautre, riz, châtaigne etc…) à garnir de légumes, fromage…
  • Des galettes de céréales : par exemple des galettes de quinoa : un bol de quinoa cuit, un peu d’œuf, un oignon haché et de la coriandre, le tout à faire dorer dans un peu d’huile d’olive, à tomber.

 

 

Et vous, quels sont les problèmes que vous rencontrez particulièrement en automne ? Quelle sont les remèdes que vous utilisez pendant cette période ?

 

 

Catégorie : Non classé
  • sophie a dit :

    J’aime beaucoup ton article. Je suis très sensible aux changements d’énergie liés aux saisons. L’automne est une saison de transition. La diminution de la lumière nous affecte tous. Heureusement que les belles couleurs sont présentes pour nous remonter le moral. En tout cas merci pour tes conseils judicieux pour passer le cap. Et belles promenades à tous.
    Sophie

    • nekoashi33 a dit :

      L’automne a toujours été une période de récolte et de questionnement sur ce qui devait être entrepris le printemps suivant, afin que les prochaines récoltes soient encore plus abondantes et prospères. Vous comme thérapeute ou comme personne en cheminement, qu’avez vous à changer et à transformer afin que votre prochain cycle soit d’avantage à l’image de vos aspirations et désires…?