Manifeste

Les Piliers du Zen Shiatsu et de la philosophie orientale.

Le zen shiatsu est une méthode de soin par le toucher, basée sur :

  •  les principes universels, c’est-à-dire sur des lois de la nature comme par exemple le principe de l’homéostasie, la loi d’hormèse et des besoins physiologiques de l’être humain (respiration, digestion, élimination, assimilation, protection, activité physique, repos, sommeil etc…).
  • l’existence de l’énergie universelle, appelé Ki en japonais qui circule à travers les méridiens, c’est-à-dire des portes d’accès à des différents aspects de l’être humain.
  • les principes taoïstes et de la Médecine traditionnelle chinoise qui considèrent l’être humain comme unique, c’est à dire indivisible de ses états physiques, psychiques, émotionnels et spirituels et en relation continuelle avec son environnement et sur l’observation des phénomènes micro et macro cosmiques.
  • la loi de la Résonance, c’est-à-dire la relation entre le donneur et le receveur et l’harmonie qui s’installe ou pas entre les deux acteurs.

Le toucher, étant le principal outil du donneur (shiatsushi en japonais) peut prendre des différentes formes : pressions par  pouces, doigts, coudes, genoux, pieds, des étirements, des rotations, des percussions, afin de maintenir l’état de santé et de bien-être ou de rétablir l’équilibre du receveur (jusha en japonais) quand celui-ci ne peut pas, pour des raisons variées, accéder à son niveau optimal d’être en harmonie avec soi-même.

  •  la notion du hara (ventre en japonais) en tant que principal émetteur et le centre vital de l’homme qui nous renseigne sur l’état de la vitalité et de l’état énergétique de la personne.
  •  les enseignements du bouddhisme zen, c’est-à-dire la capacité d’expérimenter « ici et maintenant » sans jugement, sans pensée, être présent à ce qui est.