Témoignages des élèves de la Formation au Shiatsu

Ce sont surtout les cours de Do-in qui m’ont donné envie d’aller plus loin dans la découverte & compréhension du shiatsu, initialement pour moi-même (gestion de mes émotions, stress notamment) mais également pour mon entourage.

Ça a été une très belle découverte que j’ai également pensé pouvoir exercer à long terme à l’issue des 4 années. Un rêve “enfoui” d’exercer un métier d’aide à la personne en médecine “douce” + période de changement professionnel en même temps où je recherchais une activité plus en accord avec mes valeurs.

La pratique de la 1ère année m’a permis de confirmer mes conceptions sur les approches dites holistiques des maux et maladies. J’ai été agréablement surprise par les effets réels du shiatsu, que ce soit en les recevant ou en les donnant et ce fut un plaisir immense.

La première année m’a beaucoup apporté sur le plan perso: l’exercice des maquereaux régulièrement me fait beaucoup de bien (je me sens généralement plus légère et mieux “équilibrée” après. Je suis également plus à l’écoute de mon corps de manière générale (nos discussions autour de l’alimentation m’ont aussi permis d’y accorder plus d’importance dans mon quotidien) et à l’écoute aussi des éléments de la nature (cycle des saisons notamment en lien avec les 5 éléments/ j’observe davantage la nature lors de mes ballades ou autres). Je me suis un peu plus ouverte à ma propre spiritualité

La découverte avec mon partenaire par le shiatsu s’est faite dans la délicatesse et la bienveillance, sans jugement : c’est ce que j’ai apprécié. C’est un échange particulier car on entre dans l’intimité de la personne (via le shiatsu, via certaines discussions) mais cela se fait avec douceur et de manière naturelle, sans jugement, sans objectif particulier non plus: c’est ce que j’ai apprécié

C’est certain que la pratique du shiatsu m’a mis en face de mes propres peurs, angoisses et hésitations. La place démesurée que j’accorde parfois à mon mental et les blocages liés aussi. Cela m’a surtout appris à les accepter, les ressentir (sans les nier), pour pouvoir agir ensuite en les dépassant (et en laissant mon mental un peu de côté). Nos discussions ont été très riches aussi: mon envie d’aller plus loin dans la compréhension et l’approche holistique des maladies/maux est une évidence certaine.

Au niveau perso, j’ai développé un aspect spirituel que je n’avais pas avant. Elle m’a aidé dans la connaissance de moi-même. Je l’applique dans vie au quotidien en étant plus ouverte à ce qui se passe à l’extérieur, le changement des saisons et ce que cela change en moi.

De façon générale, je me sens plus en connexion avec la nature, que le yin et le yang est aussi en chacun de nous.

Au niveau alimentaire, j’ai également entrepris des changements. (alimentation vivante, jus)

Les discussions sur la maladie en général m’ont fait prendre conscience du pouvoir du mental et que l’autoguérison est possible. J’ai compris le lien entre mental et physique, que la maladie/ douleur/maux n’est pas là par hasard et qu’il y a toujours une explication à rechercher en nous et pas chez les autres. Que nous avons la réponse en nous.

Au niveau professionnel, ma formation en Shiatsu a mis en lumière ce que je savais déjà dans le fond et que le métier que je faisais n’était pas fait pour moi ou plutôt qu’il ne m’épanouissait pas.

En général, la formation m’a apporté des réponses aux questions que je me posais!

Le travail en groupe a réveillé en moi beaucoup de peurs: celle d’être moins bien que les autres, peur de l’échec, peut d’être comparé, peur du jugement.

Peur que j’ai choisie d’avoir et que j’ai pu surmonter et dépasser au cours de ma formation grâce à un travail de déconstruction de mon système de croyance.

J’ai appris beaucoup de choses et sur moi ; à écouter mon corps; ne pas me laisser envahir par mes émotions et croyances, à lâcher prise, à fonctionner plus avec mon instinct.

La motivation venait de l’envie de connaitre plus sur le shiatsu que me fascine tant.
Cette première année était enrichissante sur le plan intellectuelle et personnelle et je te remercie encore pour ta générosité.

Ça a structuré ma vie quotidien: je commence chaque jour avec des positions de Makko Ho,
Je respire  différemment quand je suis dans des situations inconfortables, je parle beaucoup autour de moi sur le bien-être que me procure les connaissances sur l’énergie vitale qui nous anime.
Cliquez ici pour obtenir Votre Bulletin d’inscription !