La Maison du Zen Shiatsu 禅指圧

La Maison du Zen Shiatsu oeuvre pour l'autonomie et la meilleure conscience de l'être humain pour atteindre la joie de vivre même dans les situations compliquées :-) !

La Méditation débout

embrasser_arbreL’une des méditations que j’aime beaucoup est la posture Embrasser L’Arbre (Zhan Zhuang) qui fait partie du Qi Gong chinois.

Cette posture est considérée comme une méditation dynamique et se pratique debout.

Je me déplace pas mal en ce moment dans  différents stages et formations qui ont souvent lieu à la campagne et je n’ai pas toujours le moyen de méditer le matin en seiza.

En plus, j’aime la nature en ce moment avec les matins de plus en plus lumineux, qui donnent l’opportunité de plus pratiquer dehors, même si le temps est un peu frais.

Dans toutes les pratiques de Qi Gong, il y a deux éléments essentiels à bien assimiler pour que les exercices soient vraiment et profondément bénéfiques : le sourire intérieur et la posture du corps.

Bouddha

 

Le sourire  Intérieur

Le sourire  intérieur est une technique interne très puissante qui mérite tout un article mais pour l’instant je vous dévoile un mode d’emploi essentiel.

 

En fait, le sourire commence dans les yeux… et finit sur les lèvres. Quand on fixe l’attention entre les deux yeux et que l’on laisse entrer la lumière dorée du soleil, de la vie, de l’amour, une belle lumière blanche vient s’étaler sur le front.

 

Ensuite faites descendre cette lumière dans les yeux. Vous remarquerez que les commissures de vos lèvres remontent automatiquement et le sourire s’installe  aussi sur les lèvres. Essayez maintenant même en étant assis.

 

Posture   »Embrasser l’Arbre »

embrasser_arbre2

La position principale de cette posture est très importante. Votre corps doit être bien aligné, fort et connecté.

 

Voici les points à vérifier :

  • Les pieds sont parallèles (femmes : largeur des hanches – extérieur – ou des épaules pour les hommes)
  • Les gros orteils sont légèrement rentrés
  • Le poids du corps est réparti sur neuf points d’appui (cinq orteils, talon, côté extérieur du pied, deux points en-dessous du gros et du petit orteils)
  • Agrippez légèrement le sol avec vos orteils
  • Pliez légèrement les genoux et tournez-les vers l’extérieur pour qu’ils soient alignés avec les chevilles
  • La colonne vertébrale doit rester droite, poussez légèrement vos hanches vers l’avant, faites tomber votre coccyx, serrez le périnée
  • Rentrez votre menton
  • Levez doucement vos bras et pliez vos coudes comme pour embrasser un arbre, rentrez un peu la poitrine
  • Baisser et détendez les épaules et les poignets

 

embrasser_arbre3

« Comme un grand arbre, solide dans ses racines, et souple dans son feuillage, le poids remplit le bas du corps en lien avec la terre. En haut c’est la légèreté en lien avec le ciel. A l’extérieur l’immobilité, à l’intérieur le mouvement intense. »

Dans cette position vous devez sentir la connexion avec un point situé entre les deux omoplates (Point du Vent ou Point des ailes)

 

En effet, la posture n’est pas statique, mais est en mouvement constant.

 

Ces mouvements, imperceptibles, expriment le concept de mouvement dans l’immobilité et l’immobilité dans le mouvement.

 

Au début de la pratique, maintenir la position est difficile. Les tensions musculaires apparaissent, l’esprit se focalise sur ces sensations au détriment du bien-être.

 

Deux à trois minutes suffisent au début, puis allongez le temps quand vous vous appropriez  le relâchement et la tranquillité de l’esprit.

 

Au début de la pratique, cherchez à respirer correctement malgré les tensions que vous pouvez observer. La respiration vous aidera à trouver une certaine puissance et la détente en même temps.

 

Par exemple si vous sentez une tension entre les omoplates,  inspirez dans cette tension et en expirant détendez cette tension.

 

Veuillez à ce que tout le corps soit connecté et forme un bloc puissant.

Avec la pratique, vous pouvez vraiment ressentir pour la première fois ce que veut dire « l’enracinement »et d’avoir les sensations très contradictoires comme densité/ légèreté, mouvement / immobilité.

A suivre ou pas :-) .

Une enseignante chinoise m’a dit que s’il fallait pratiquer une seule posture  dans le Qi Gong, c’est celle-ci.

 

Si vous pratiquez le yoga, qi gong, do in ou un art martial, quelle est votre posture ou kata préféré ?

Dites-moi pourquoi, ce que vous ressentez et quel(s) effet(s) bénéfique(s) ça vous procure ?

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie : Cours de Do In