La Maison du Zen Shiatsu 禅指圧

La Maison du Zen Shiatsu oeuvre pour l'autonomie et la meilleure conscience de l'être humain pour atteindre la joie de vivre même dans les situations compliquées :-) !

Comment trouver chirurgien orthodontiste holistique

Ce matin, j’ai discuté avec mon client qui est un prothésiste dentaire et, comme nous avons eu un peu de temps, nous avons parlé de son métier de prothésiste.

Après tout, la dentisterie évolue et nous pouvons choisir de nous soigner par les dentistes ou les chirurgiens orthodontistes holistiques.

 

J’adore écouter les gens parler de leur métier.

J’apprends toujours quelque chose de passionnant et, comme je suis déformée par ma profession  :-) , je cherche les parallèles entre les deux.

Cela m’a fait penser à l’expression  « médecines parallèles » et plus au mot « parallèle ».  On sait que deux lignes parallèles ne se rejoignent jamais. :-) Bref…

 

Il m’a raconté que, récemment, son amie dentiste se trouvait dans une situation difficile, car son collègue ortho dentiste lui a demandé d’arracher quatre dents à un enfant de 10 ans pour pouvoir poser ensuite l’appareil dentaire. C’est son boulot après tout.

 

Mais, imaginez-vous à sa place, quand elle doit arracher des dents tout à fait saines.

Je parie qu’une grande majorité de dentistes ou d’autres spécialistes ne se posent pas cette question à moins qu’ils commencent à voir les  choses d’une façon différente. D’une manière globale, si nous voulions être plus à la mode, disons… d’une manière « écologique ».

Je suis d’ailleurs surprise de voir combien parmi nous sont engagés dans les combats écologiques, en vouant notre environnement comme interdépendant, lié et communiquant .

 

Mais, quand il s’agit de leur santé ou de la santé de leurs enfants, ils n’arrivent pas à s’empêcher de voir les choses séparément quand ils se trouvent devant une « autorité ».

 

Après cette discussion fort intéressante, je me penche sur la question des mâchoires très étroites chez les enfants et les ados qui causent ensuite le chevauchement des dents faute d’avoir la place. Comme je savais déjà que les dents ont un rapport avec le reste du corps et que chaque dent correspond, par exemple, à une vertèbre à un organe spécifique et, que chaque dent est liée à une certaine énergie, j’avais envie d’approfondir ce sujet et j’ai découvert les travaux du docteur en chirurgie dentaire Estelle Verreck.

 

Je ne vais pas m’attarder sur son livre fascinant, intitulé « Orthodontie, Halte aux massacre ».

 

Ce qui m’enchantait par contre, c’est  que c’est une personne qui a su sortir de sa « spécialité » et a commencé à regarder dans la globalité.

Si les dents de nos enfants  et ados se chevauchent et que l’on voit de plus en plus autour de nous des sourires baguées en métal, (faut-il encore qu’ils osent sourire!) c’est dû aux mâchoires étroites de ces enfants et certains spécialistes disent que cela fait partie de l’évolution génétique.

 

Donc le moyen le plus commode c’est d’arracher les quatre dents saines, poser les bagues pour resserrer les dents restantes et attendre.

On appelle ça : la prise en charge préventive !

 

Docteur Verreck avance que la véritable prévention consiste à nous éduquer et à éduquer les enfants en comprenant que  les mâchoires sont prévues pour mâcher de la vraie nourriture. De voir que la mâchoire est liée directement à la respiration, à la posture du corps, aux oreilles, à la langue, aux cervicales, les sinus, mais aussi aux aspects psychologiques comme  sentiment d’étouffement, confiance en soi etc.

 

Estelle Verreck propose d’autres approches et une coopération avec les psychomotriciens et les orthophonistes, une éducation qui engagent en même temps les patients. C’est plus difficile et plus long qu’arracher les dents. Peut être moins rentable et surtout très peu connu.

 

Mais, tant que nous nous obstinons à croire que nous fonctionnons séparément et, tant que nous ne posons pas des questions précises aux spécialistes concernant les conséquences de leurs actes, tant que nous ne cherchons pas, par nous-mêmes, tant que nous considérons que faire arracher inutilement les dents de sagesses à nos enfants est anodin, tant que nous acquiesçons automatiquement à chaque traitement parce que nous nous trouvons devant une autorité sans se poser la question dans la globalité, nous pouvons continuer à nous indigner, signer les pétitions diverses et variées ou de lutter contre les « lobbies » ou de se porter en victime des erreurs des autres.

 

 

Et vous , avez-vous une expérience similaire ?

Avez-vous subi un traitement sans vous poser des questions ?

Catégorie : Non classé