AlimentationNon classé

Comment manger en Hiver

Si vous me connaissez suffisamment longtemps, vous savez que je suis adepte de l’alimentation vivante. Ça veut pas dire que je ne mange pas des plats cuits mais la très grande majorité de mes repas sont crus, principalement fruits et légumes Bio en forme de salades mais aussi en forme de jus frais que je fabrique avec mon extracteur de jus.

Vous ne pouvez pas imaginer combien de personnes me remercient de leur parler de cette invention des extracteurs de jus qui s’améliorent de plus en plus.

Cela n’a rien à voir avec les jus de fruits ou de légumes que vous pouvez acheter dans des magasins, car ils sont pasteurisés, donc dépourvus de leurs nutriments.

En ce qui concerne les jus, vous pouvez télécharger ici les extraits du  livre de Norman Walker.

Chercheur et Scientifique de réputation mondiale dans le domaine de la biologie, de la santé et de la nutrition, a consacré près de soixante-dix ans de sa vie à étudier la nutrition, la santé et l’hygiène de vie globale. Ses travaux et ses ouvrages de diffusion internationale sont reconnus par les experts en nutrition et santé, notamment sur les jus, les légumes et les fruits dont il avait une connaissance parfaite et exceptionnelle par ses recherches et études et travaux scientifiques servant de références encore aujourd’hui dans le domaine de la santé et la nutrition.

La raison pour laquelle on s’enrhume plus facilement en hiver est due simplement au fait que pendant cette période l’énergie s’intériorise, c’est à dire qu’elle va à l’intérieur du corps et que  tous les processus ralentissent, ils se préparent au repos.

Si nous sommes intoxiqués par une alimentation non adéquate, nous n’arrivons pas à éliminer correctement les déchets et l’accumulation du mucus dans l’organisme l’oblige à évacuer ces déchets sous la  forme de rhume. C’est particulièrement vrai pour les produits laitiers, les aliments transformés et d’une façon générale pour les aliments cuits.

C’est la raison pour laquelle, nous ne devons pas empêcher ce rhume mais changer notre alimentation, voire de la stopper.

Ca ne sert à rien de se gaver de vitamine C ou d’huiles essentielles. Ce sont de bons réflexes mais qui doivent servir comme des aides. La cause principale de la plupart des pathologies est l’intoxication alimentaire permanente et le manque de nutriments nécessaires pour notre physiologie.

Dans mon précédent mail, j’ai parlé des habitudes. Vous pouvez par exemple remplacer l’un de vos repas quotidien par des fruits ou légumes frais ou par un jus.

Si vous prenez le petit déjeuner, pourquoi ne pas le remplacer par une pomme ou poire, délicieusement arrosé d’un filet de miel et quelques amandes ou noix ?

Au lieu de manger des sandwichs à midi, pourquoi ne pas le remplacer par deux carottes et un céleri râpés et un avocat ?

C’est un excellent début !

Si le sujet de l’alimentation vous intéresse et que vous en avez marre des discours officiels ou trop généralisés, faites-le-moi savoir, je vous répondrai avec plaisir !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.